Eric Bédouet : “Je trouve que nous n’avons pas existé. On a manqué de plein de choses”

Eric Bédouet

 

Après la grosse déception de la défaite en demi-finale de Coupe de la Ligue face à Strasbourg (3-2), Eric Bédouet est revenu sur cette rencontre et sur la physionomie. “Je trouve que nous n’avons pas existé. On a manqué de plein de choses. On a fait des fautes en défense qu’on n’a pas trop l’habitude de faire. Il y a des explications, c’est normal aussi. Ils ont joué d’une façon direct et agressive. On a eu des moments dans le match où on était un peu présent. On avait la chance de mener 1-0 et on aurait dû mieux gérer ça. On n’a pas su le faire. Sur des actions devant le but… C’est un jeu direct. Ils jouent avec leur qualités et c’est très bien ce qu’ils font. Il faut s’adapter à ce jeu-là, même si ça ne nous plaît pas, il faut s’adapter. Bizarrement, on s’est mieux adapter au premier match qu’au deuxième”.

Pourtant les Girondins ont ouvert le score par l’intermédiaire de Younousse Sankharé (14′). La tâche était-elle plus compliquée finalement ? “On fait des fautes, on fait toujours des fautes. C’est peut-être dû à des petits changements, des petites choses comme ça, des positionnements, des replacements qui ne se font pas ou qui se font en retard. Déjà le premier match, ça ne m’avait pas plu la fin et là c’était un peu plus flagrant”.

 

Retranscription Girondins4Ever

https://www.facebook.com/girondins/videos/410254926381187/?__tn__=kC-R&eid=ARCOEi5Y529fIMIwXVI9mMv-uJmSamclsfJNkRgHYz7nchkwWPYMikw7HHXoEsT-d7CMhQd7R_TjpKpZ&hc_ref=ARRK-ZlxUyMXS0aFblo3z_ziuP1u1ZVAOD4GgmfmbZV0G28gTJY1u_yEI8Qz3wr5ooY&__xts__[0]=68.ARDzeIpxOD_XdCj3Vb3jba_buxu-_ms9Bgv4n_8IP5g_McAHRKxEqzZubMENEQiEsABcgyQHohjFKPda3kfxF8US-WELzyvpL_QfTHvSfahQbFxNzf0IIjsjjkApndSeRmEiwJKeU5SiRX_YeEd79mBr6hD_LeYNPil6OHK40CaXqzrs3bUgNmCslZuMoiwWxIE7qXKZZE1At4QyiSdKvlqdv_x4c0vp4vyFroyp7Hvxhy_MhP-msnlrOd7mftUZ1DTwJlyfd2JaZDfkIouiI1LLl2nwgvPLbwzr_I03OCBwqr5RtMNUckdrQEbLrDZBM4ypaDjeT8tHGx6KQBSBO5vMppIlIljIbpc0vxUeyQYXh_Qm2HHBSmju8RDdZrEMaQ