Eric Bédouet ne remet pas en question les tireurs de CPA : “Il n’y a pas beaucoup de choix non plus…”

Toma Basic

Eric Bédouet est revenu sur l’une des faiblesses des Girondins de Bordeaux cette saison : les coups de pieds arrêtés.

« On a essayé ça vendredi matin (rires), on a essayé dans la semaine. Bien sûr, on est conscients de tout ça. Mais on ne peut pas améliorer tout d’un seul coup. Ce qui va nous faire nous améliorer d’un seul coup beaucoup de choses, c’est d’avoir des résultats. Il faut refaire encore une bonne série, vraiment s’arracher. Et surtout donner l’image d’une équipe qui se bat et qui ne lâche rien. Après, arrive ce qui arrive… Mais qu’on soit vraiment combatifs, qu’on tente des choses, qu’on soit généreux dans l’effort. On ne peut pas lâcher, on n’est pas en situation de lâcher, sinon on va se retrouver dans une situation difficile. On a déjà vécu ça et ce n’est pas agréable. Il faut vraiment faire les choses bien ».

Avec pour exemple les ratés de Toma Basic et Nicolas De Préville face à Paris.

« Pourtant, Toma est quelqu’un qui tire bien les corners… C’est quelqu’un qui tire très bien, cela peut arriver… On ne peut pas tout réussir non plus, il ne faut pas mettre la pression (sur lui). Quand on est dans une situation comme la nôtre, il y a des erreurs qui vont être commises. Ce n’est pas grave, il faut encourager. Toma est quelqu’un qui tire très bien les corners, ça arrive. Et les deux d’ailleurs (avec Nicolas De Préville), mais ce sont de très bons tireurs. Comme quoi, ça arrive à tout le monde. Oui, ils restent ‘prioritaires’ pour les tirer. Il n’y a pas beaucoup de choix non plus… Je trouve qu’avant on avait des choix variés au niveau des corners, des coups-francs, et on se rend compte qu’en faisant une certaine composition d’équipe, on a des difficultés.

Retranscription Girondins4Ever

Suivez la conférence de presse d’Éric Bedouet avant Bordeaux-Toulouse FC (dimanche 17 février à 15h00)

Publiée par FC Girondins de Bordeaux sur Vendredi 15 février 2019