Environ 40 salariés ont quitté le club ou sont en arrêts maladie depuis l’arrivée des américains

Comme vous le savez maintenant depuis plusieurs semaines, le responsable sécurité des Girondins de Bordeaux depuis plus de 20 ans, David Lafarge, est actuellement en arrêt maladie. Florian Brunet avait expliqué qu’« il aurait refusé de devenir le bras armé de Frédéric Longuépée » (lire : ICI). Nous savions aussi qu’il y avait eu beaucoup de départs depuis l’arrivée de GACP et de King Street, mais aussi d’autres arrêts maladie, sans forcément en connaître le nombre exact. Mais dans son édition de la semaine, France Football (dans son dossier consacré à la situation actuelle des Girondins) rapporte aujourd’hui que ce n’est pas moins de 40 personnes, sur les 235 salariés qui composent le club (sportif compris), qui ont soit quitté le club, soit qui sont arrêtés donc pour maladie. Et les salariés « historiques » seraient actuellement surnommés « la Team Lescure » par les nouveaux arrivés. Très difficile donc de pouvoir travailler dans ces conditions, surtout que les salariés dits historiques étaient déjà réfractaires à l’idée de boire le café avec des responsables supporters d’autres clubs (lire : ICI). Ces mêmes salariés historiques qui viennent se plaindre directement au local des Ultras (lire : ICI), devraient peut-être afin sortir de l’ombre pour dénoncer ce qu’il se passe actuellement en interne aux Girondins, avant que la situation n’empire…