France Football dévoile les chiffres du financement de Bruno Fievet pour un éventuel rachat des Girondins de Bordeaux

France Football a détaillé le plan de Bruno Fievet pour reprendre les Girondins de Bordeaux. Si désormais tout le monde sait qu’« une lettre d’intérêt à Daniel Ehrmann » a été envoyé – et qu’elle demeure sans réponse – Bruno Fievet a détaillé quelques chiffres concernant le financement d’un éventuel rachat. Celui-ci viendrait de trois sources : d’industriels bordelais (20 à 30M€), du portefeuille financier géré par sa société (60M€) et enfin de prêts bancaires à un taux d’intérêt de 2% “de deux lignes de crédit pour lesquelles j’ai obtenu un accord de principe. Chacune d’entre elles correspond à 50 M€”. (selon nos informations, ces deux lignes de crédit ne sont pas débloquées, il y avait cependant, avant la crise que nous connaissant, l’accord des banques pour ces deux prêts).

Comme le souligne le principal intéressé, il existe encore plusieurs inconnues sur l’état actuel du club, comme la masse salariale. Bruno Fievet a ainsi demandé plus d’informations auprès de King Street lors de sa lettre d’intérêt. Ainsi que de nombreux coûts que ce soit au niveau du sportif comme de l’administratif, ne permettent pas de définir un montant de rachat. “Cela peut varier de l’euro symbolique si King Street laisse la charge du déficit et de la dette à la charge du repreneur à environ 60 M€ si King Street les apure”.