Rolland Courbis : “Le lendemain, je n’avais pas l’impression qu’on était contents que Bordeaux soit Champion dans notre extraordinaire pays, mais que Marseille et moi, ne l’étions pas”

Au détour d’une conversation dans l’After, Rolland Courbis n’a pu s’empêcher de reparler de cette rencontre entre les Girondins de Bordeaux et Paris au Parc des Princes en 99, synonyme de deuxième place pour Marseille, son époque de l’époque.

« Que le PSG laisse gagner Bordeaux, si c’était un geste de fairplay ? Si tu veux, c’est le contraire qui m’aurait étonné… Le seul truc que j’ai regretté dans cette affaire-là, mais c’était une fois de plus une démonstration que j’étais traité différemment des autres, c’est comme ça… Si par exemple avec mon équipe, je suis Champion de la même façon que Bordeaux l’a été… Le lendemain, je n’avais pas l’impression qu’on était contents que Bordeaux soit Champion dans notre extraordinaire pays, mais je me suis surtout aperçu que Marseille, et moi, ne l’étions pas. C’est comme ça… On a été malchanceux du calendrier. Par contre, c’est extraordinaire quand tu vois Adailton qui égalise, qui lève les bras, qui se retourne à droite à gauche, avec aucun de ses coéquipiers arriver… J’ai trouvé ça extraordinaire ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever