Daniel Riolo : « J’ai toutes les pièces et la FIFA s’est emparée de ça. Le transfert relais, c’est gravissime. Tu penses que Frédéric Longuépée est au courant de cette histoire-là ? Evidemment que non »

Daniel Riolo s’est longuement exprimé sur « l’affaire » Thibault Klidje, relayée par notre site notamment avec des interviewes de celui qui se dit être son agent, Kwaku Mawuli Avorgah. Il y fait également un rapprochement avec Souleymane Cissé, que Kwaku Mawuli Avorgah accuse d’ailleurs ouvertement de lui avoir « volé » son joueur.

« C’est une affaire dont le dossier est sur le bureau de la FIFA. Qui a été jugée une première fois au Togo et qui a donné raison à l’agent qui s’est fait court-circuiter parce que c’est la spécialité de Souleymane Cissé. Ça peut valoir à Bordeaux deux ans d’interdiction de recrutement au club bordelais. Je pense que ça serait un préjudice un petit peu grave… Surtout que la FIFA traque les ‘bridge’ à savoir les transferts relais. C’est ce qui s’est passé dans le cas de Thibault Klidje. Souleymane Cissé avait repéré ce joueur qui jouait en D1 au Togo. Il a proposé à l’agent du joueur de participer à un deal que l’agent a refusé. Le deal c’est simple, c’était de transférer le joueur de D1 au Togo, non pas de l’acheter directement à Bordeaux, mais de le faire transiter par une équipe de D3 en Côte d’Ivoire. Pourquoi ? Pour qu’il redevienne amateur et comme ça, ça ne coûte rien. Il n’y a pas d’indemnités de transfert de club pro à club pro. C’est quelque chose que la FIFA traque à mort et à priori, ils ne vont pas laisser passer ça. L’agent du joueur en question se démène. Il a refusé le deal et a refusé de participer à cette mascarade. Souleymane Cissé et ses amis, car il travaille beaucoup avec une agence qui s’appelle Sportback, ont essayé de faire annuler le contrat que le joueur avait avec son agent. Ils ont échoué. Ils avaient dit qu’il était mineur au moment où il avait signé mais non car il y avait la signature des parents aussi. Il n’y avait rien d’illégal et les tribunaux au Togo ont donné raison à l’agent. Maintenant, ça va se terminer à la FIFA. Le transfert relais, c’est une pratique qui existe sur le continent africain. C’est quelque chose qui donne une très mauvaise image du continent. L’agent en question est togolais et il est catastrophé par cette situation car il dit que ça va encore être une mauvaise image pour eux et pour tout ce qu’ils essayent de faire. Ça, c’est quelque chose qui est très concret. J’ai toutes les pièces et la FIFA s’est emparée de ça. Le transfert relais, c’est gravissime. Au bout, c’est deux d’interdiction de recrutement pour Bordeaux […] Alors les conversations entre Souleymane Cissé et l’agent du joueur tu sais ce qu’il lui dit ? Quand le salarié de cette entreprise Sportback écrit au joueur pour lui proposer le deal. ‘si tu fais le deal, on te donne 50 000€ et 10% sur la revente plus tard du joueur’. Si là on n’est pas dans un deal hallucinant, de quoi on parle ? Tu penses que Frédéric Longuépée est au courant de cette histoire-là ? Evidemment que non il n’est pas au courant. Et tu sais ce qu’il a dit à cet agent ? ‘Aujourd’hui, nous avons les mains, lui et Macia, sur les finances du club, accepte le deal et on va le faire’. L’agent en question a refusé. Le dossier est sur le bureau de la FIFA. C’est très grave ce qui se passe. Il n’a aucune excuse, Macia et la direction de Bordeaux non plus ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever