Leaks Ultramarines. Episode 3 (partie 1) : « La presse et les Girondins, le cas Sud Ouest » (audio et écrit)

Troisième volet des Leaks des Ultramarines. Ce matin, dans ce son, Antony Thiodet s’en prend à Bruno Fiévet, à la presse, Sud Ouest principalement, mais surtout à Nicolas Le Gardien, son journaliste.

La retranscription des propos :

Antony Thiodet : « Les journaux, ils sont plus dans la logique de divertir. Je vais faire deux pages pour un mec qui s’est inventé la perspective de racheter les Girondins de Bordeaux tandis qu’il a une entreprise qui fait 14 millions d’euros. Donc, voilà. Lui, il a deux pages. Il dit qu’il va fédérer autour de lui 40 familles qui vont mettre 3 millions d’euros chacune et qu’avec ça, il va racheter le club. Un club qui n’est pas à vendre, s’il est vendu 120 millions d’euros. Lui, il a deux pages dans les journaux. Et nous, on n’a plus de pages dans les journaux ».

« La banderole à la gare. C’est sur Sud-Ouest … »

Un des membres : « D’entrée… »

Thiodet : « … si vite, après ce que ce soit posé, que ça a été arrangé avec Sud-Ouest en amont ».

Un des membres : « Ils ont leurs contacts … »

Thiodet : « Et, par contre, on leur donne la liste, à Sud-Ouest. Voilà, les clubs qui ont signé (le partenariat). Vas-y. Décroche le téléphone et va parler à ces clubs-là. Va leur demander pourquoi ils sont venus. Et après moi pour aller … je vous disais tout à l’heure, l’échange que j’ai eu avec Nicolas Le Gardien (Sud-Ouest) et que je lui ai dit : « moi, il faut m’expliquer. Si c’est moi qui ai commis un crime, c’est-à-dire, si c’est moi qui mens, pourquoi je mens ? Pourquoi je suis en train de vous mentir aujourd’hui, alors que je m’engage. Moi, c’est ma vie professionnelle. D’accord ? Je joue ma vie professionnelle, je joue mon avenir, pourquoi je vous mentirais ? Maintenant, si ce n’est pas moi qui mens, c’est eux. Interrogez-vous ? Pourquoi ils vous mentent ? Qu’est-ce qu’ils ont à y gagner ? Et, de votre côté, si cela vous intéresse, chez vous ce soir, réfléchissez à ça ! Et vous allez dénouer tout le truc. Et doc, Nicolas Le Gardien me dit : « J’ai bien entendu tout ce que vous avez dit, mais vous savez Antony, moi, je suis un ancien Ultra. Donc il va falloir que vous soyez bon. »