Affaire Naoufel Khacef : Frédéric Longuépée se décharge sur le joueur

Photo Girondins.com

Daniel Riolo révélait que Frédéric Longuépée avait appelé Mehdi Aït Ahmed la semaine dernière après son passage sur l’After RMC (lire ici).

Alors qu’aucune procédure pénale n’est envisagée contre le club pour le moment, Frédéric Longuépée a finalement reconnu le travail réalisé par Mehdi Aït Ahmed lors d’une interview accordée au journal L’Équipe : « Le club n’a jamais contesté son intervention et a toujours indiqué qu’il était prêt à payer sa commission dans le respect des règlements. »

Mais après avoir insisté la semaine dernière sur un problème de mandat expiré, le club explique maintenant par la voix de son Président que c’est le joueur lui-même qui ferait obstacle au paiement  de l’agent sportif FFF : « Pour des raisons qui lui sont propres, le joueur a refusé de signer l’accord tripartite ».

Interrogé à ce sujet, Mehdi Aït Ahmed nous a expliqué de son côté que Monsieur Longuépée « est parfaitement au courant de ce qu’il s’est passé puisqu’il en a été avisé. Dire qu’il n’y a rien d’avéré, c’est même très fort de café ! Il y a la version officielle et la version officieuse mais la vérité est en train de rattraper le mensonge. Cela n’engage que moi mais j’estime qu’il serait préférable pour Monsieur Longuépée de raconter ce qu’il s’est vraiment passé. Tout comme il serait préférable pour lui d’assumer ses responsabilités plutôt que de chercher à jeter en pâture un jeune joueur manipulé depuis plusieurs mois par différentes personnes qui semblent le considérer avant tout comme un produit financier ».

Il a conclu en confirmant que Raquel Herraiz Del Moral et Éduardo Macia seront poursuivis en justice sur le plan pénal « quoi qu’il arrive » dans le cadre de cette affaire.