Ludovic Obraniak : « Tout le monde a repris. Même les salons échangistes ont le droit de reprendre mais nous on n’a pas le droit »

L’ancien joueur bordelais Ludovic Obraniak a donné son avis sur l’arrêt prématuré de la Ligue 1 à cause du coronavirus, pointant du doigt la reprise du football dans tous les autres pays européens sauf le notre. « Le 28 avril, suite à la réunion des Chevaliers de la Table Ronde où se trouvait JHE, NLG, DD et PF pour ne pas les citer, qui ont suggéré ou plutôt qui ont eu l’oreille attentive du Président d’arrêter le championnat pour certains préserver leur image et aller dans le sens de l’opinion, d’autres pour des raisons sportives évidentes. On a pris cette décision d’arrêter et on a prié pour que tous les championnats européens autour de nous en fassent de même. Ce n’est pas ce qui s’est passé. On est du coup la risée des pays européens et je dirais même à l’international car il y a même eu un article du Times nous concernant et se demandant pourquoi on avait arrêté. C’est forcément dommageable au football français. Et l’allocution du Président tend à montrer qu’on veut essayer de tout mettre sous le tapis. Tout le monde a repris. Même les salons échangistes ont le droit de reprendre mais nous on n’a pas le droit. On a clairement le bonnet d’âne et il faut dire qu’ils le voient très bien ».

La Chaine l’Equipe

Retranscription Girondins4Ever