Tony Vairelles : “J’ai rencontré pas mal de patrons de chaînes. Quand ils ont un doute, j’essaie de les rassurer en leur disant que c’est écrit par des professionnels de la télé”

Comme il en avait parlé sur les réseaux sociaux (lire ICI), Tony Vairelles a un projet, ce qu’il appelle un “talent show”, à savoir redonner une chance aux footballeurs qui seraient passés à côté d’une carrière professionnelle. Pour So Foot, il en dit plus sur l’avancée de ce projet, et notamment de ses discussions avec d’éventuels diffuseurs.

“J’avais un diffuseur presque dès le début, mais il y a eu un changement de direction qui a fait capoter le programme. Depuis, j’ai rencontré pas mal de patrons de chaînes. Quand ils ont un doute, j’essaie de les rassurer en leur disant que c’est écrit par des professionnels de la télé. Je sais aussi que l’affaire qui me pourrit la vie depuis huit ans fait reculer certaines chaînes. Mais ça ne me pose aucun problème de ne pas apparaître à l’écran, le but c’est que l’émission voie le jour […] Mon rôle ? On a tout imaginé : entraîneur, directeur, membre du jury. Mais je pense que je ne dois pas être décideur. Il y aura un jury, présent sur les matchs amicaux, des entraîneurs qualifiés, et je ferai plutôt le lien entre les deux. Cette émission, c’est mon bébé, je veux être là tous les jours ! Après, on ne me verra à la télé que si c’est utile pour le programme. Pour les entraîneurs, j’aimerais avoir de la diversité. Il y aura peut-être des gens auxquels on ne s’attend pas, mais pour que le programme soit crédible, il faut des gens d’expérience, donc au moins un entraîneur titulaire du DEPF”.