Mariano : “Pour le bien de ma famille, ma priorité était de revenir au Brésil”

De retour au Brésil, l’ancien latéral des Girondins de Bordeaux, Mariano, est revenu sur son choix de rejoindre l’Atlético.

“Je suis très heureux d’être ici, de revenir, et j’espère pouvoir aider de la meilleure façon possible, faire de mon mieux et donner beaucoup de joie au club et aux supporters. Avec Jorge Sampaoli, nous avons eu un très bon contact lorsque nous avons travaillé ensemble à Séville, nous avons fait un très bon travail, nous avons terminé 4e de la Ligue, avec de grandes équipes. Quand il est venu au Brésil, je lui ai envoyé un message et, à la fin du championnat, je l’ai également félicité pour le travail qu’il a fait à Santos. J’aime suivre le football brésilien et j’ai vu le travail qu’il faisait. Il savait que je mettais fin à mon contrat à Galatasaray et m’a demandé si je voulais revenir. Je lui ai dit que ma priorité était de retourner au Brésil. Nous avons parlé, ma fin de contrat à Galatasaray se rapprochait, il n’y avait pas d’offre de prolongation de ce contrat. Il est venu à l’Atlético et m’a demandé si je viendrais et je lui ai dit: ‘coach, si vous m’appelez et que c’est possible, je viendrai certainement et nous travaillerons à nouveau ensemble’. Nous sommes ici et, c’est sûr, nous ferons du bon travail aussi […] J’étais vraiment en train de jouer. Avec la question du voyage, ça fait environ une semaine que je suis sans activités, mais je vais me préparer et parler à Sampaoli aussi pour essayer d’aider de la meilleure façon possible. Nous allons nous préparer et essayer d’être aussi en forme que possible pour aider l’équipe […] Pour le bien de ma famille, ma priorité était de revenir. Avec le travail, la structure et la grandeur de l’Atlético, avec Sampaoli, cela a rendu les choses beaucoup plus faciles car nous avons travaillé ensemble à Séville, nous avons également fait du bon travail. Donc, ça a réuni toutes ces choses, la question de la famille, de vouloir agir à nouveau au Brésil, et la structure de l’Atlético, ce que fait l’Atlético ces dernières années… Tout a compté pour mon retour ».