Jules Koundé : “J’ai vécu ça aussi à Bordeaux. A un moment, je jouais arrière droit parce qu’un entraîneur me voyait comme ça, trop petit”

Pour As, Jules Koundé a confirmé qu’il toujours été un joueur discret, mais efficace, des caractéristiques qui le caractérisent bien. “C’est une bonne définition de mon jeu, mais aussi de ma personnalité. Je ne parle pas trop, seulement quand je pense que c’est nécessaire. Je n’aime pas être sous les feux de la rampe. Lorsque vous vous concentrez sur les progrès à faire et sur ce qui est vraiment important, de bonnes choses en ressortent. C’est ma façon de voir la vie, et le football aussi”.

L’histoire de l’ancien joueur des Girondins de Bordeaux, c’est aussi le rapport entre sa taille, son poste, et ses entraineurs. “J’ai toujours eu un bon saut, une bonne détente. Je sais qu’il y a beaucoup de gens qui, quand ils voient un défenseur central de 1,81m, se demandent comment il va faire face au jeu aérien quand il aura un gros attaquant en face de lui. J’ai vécu ça aussi à Bordeaux. A un moment, je jouais arrière droit parce qu’un entraîneur me voyait comme ça, trop petit. Mais je n’ai pas peur d’aller de l’avant, c’est une de mes forces en fait. Pour moi, la taille n’est pas seulement une question de centimètres. Le plus important, c’est de jouer au plus malin. Si on écoute beaucoup de gens, Cannavaro n’aurait pas pu jouer comme défenseur central dans sa carrière, et il a fini par obtenir un Ballon d’or, il a joué pour le Real Madrid. Il faut changer le point de vue selon lequel il faut toujours être grand à ce poste, ou très fort”.