Jules Koundé, déjà si grand ! 

Photo by Icon Sport

Tout juste qualifié pour les quarts de finale de la Ligue Europa, et à seulement 21 ans, Jules Koundé, défenseur central de métier formé aux Girondins, impressionne en Europe. Titulaire à 33 reprises pour sa première saison avec le FC Séville de Julen Lopetegui, Jules affiche des statistiques intéressantes faisant de lui l’une de ces pépites européennes très regardées. Cet été, le grand Real Madrid a été conquit par la précocité du natif de Paris, et serait prêt à tout pour lui faire porter la tunique blanche aux côtés de son compatriote Raphaël Varane, et pour remplacer, à terme, l’indéboulonnable Sergio Ramos qui pourrait mettre fin à sa grande carrière en 2022. Avec Koundé, les Merengues rêvent plus grand. Imperméable à ces rumeurs, le français y a répondu, comme il en a l’habitude, de la meilleure des manières, préférant scander son amour pour son club et sa volonté de lui faire gagner sa sixième Europa League.

Transféré 25 millions d’euros l’été dernier, Jules Koundé témoigne d’une grande maturité sur et en dehors du rectangle vert. Cette maturité ne lui fait pas peur, lui qui n’a jamais grillé les étapes. Discret, mais pas timide, Jules s’est très vite fait adopter par le public chaleureux de Sánchez-Pizjuán. Chouchou de ses fans et de ses coéquipiers, Jules se fait même surnommer « Cafu », une comparaison flatteuse à l’ancien latéral droit légendaire de la Seleção brésilienne. Plus gros transfert de l’histoire du club sévillan (25M), Koundé reflète le superbe travail de Monchi, le directeur sportif du FC Séville, qui souhaiterait également faire venir l’ancien bordelais Malcom, qu’il avait réussi à convaincre lorsqu’il était à l’AS Roma de signer en Italie, avant que le Barça propose une offre express qu’il accepta.

Alors à l’heure où certains, sur Twitter notamment, s’impatientent à l’idée d’imaginer un duo Koundé-Varane au Real, comme en Equipe de France, avec Zizou aux manettes, n’oublions pas d’où vient Jules. Son attachement pour le club qui l’a vu naître est indéfectible et il compte bien nous le prouver lorsqu’il évoluera au sommet du football européen. Parce que l’avenir semble déjà tracé pour lui, s’il garde son sérieux que scande régulièrement son coach. Parce que commencer par le bleu girondin, puis le blanc et le rouge sévillan mène forcement au Bleu Blanc Rouge du maillot de l’équipe de France, Jules Koundé incarne le futur de ce poste si difficile dont notre pays est si fier. Après Blanc, Thuram et Varane, la relève est assurée par un seul homme : Jules Koundé !

By Cyprien LUQUIAU (Girondins.News)