Jean-Pierre Papin : “En France, on laisse souvent les anciens de côté”

Jean-Pierre Papin, dans Le Parisien, a donné son avis sur les anciens des clubs qui ne sont pas suffisamment impliqués pour lui, comme c’est le cas aux Girondins de Bordeaux où très peu d’anciennes gloires sont présentes. “A Lyon et Lens, on se sert des anciens. A part ça, en France, on laisse souvent les anciens de côté. C’est dommage car c’est un gage de son passé, de la réussite du club. On peut faire passer un message aux jeunes […] Revenir à Marseille ? Je l’ai espéré à un moment donné mais, maintenant, je ne me pose plus la question. Si j’avais dû rejoindre Marseille, cela aurait dû se faire avant…”.