Bordeaux a proposé sept mois de salaire à Paulo Sousa pour acter une séparation

L’Equipe confirme que le week-end sera déterminant pour l’avenir de Paulo Sousa aux Girondins de Bordeaux. Ces dernières 24 heures, les discussions et négociations se sont intensifiées pour une séparation avant le stage de la semaine prochaine. Pour aider à cela, le FCGB aurait proposé sept mois de salaire au technicien portugais afin d’acter un départ, alors que Paulo Sousa réclamait au départ la moitié de ses émoluments, à savoir un an de salaire.

S’il advenait qu’un départ soit acté ce week-end, nul doute que cela ouvrir la voie à l’intronisation de Jean-Louis Gasset et à ses deux adjoints que sont Ghislain Printant et Olivier Blondel.