Emery Taisne : “Ce qui a fait la différence, c’est la reprise en main de King Street qui s’est décidé à siffler la fin de la récréation et à donner à Paulo Sousa ce qu’il réclamait”

Emery Taisne a expliqué le départ de Paulo Sousa des Girondins de Bordeaux, qui s’est fait en plusieurs étapes, avant l’arrivée de Jean-Louis Gasset.

« Ça a été un feuilleton à rebondissements qui a démarré le 22 juin à la reprise avec Paulo Sousa qui a informé très vite sa direction, deux jours plus tard, qu’il souhaitait s’en aller parce que le projet ne lui correspondait plus. Un projet où faire jouer des jeunes va devenir une nécessité vu le contexte financier. Effectivement, il a été suspecté par le club à ce moment-là d’avoir un plan B derrière, qui aurait pu être Benfica, qui a finalement réussi à finaliser son plan B, Jorge Jesus. On est arrivé à une situation un peu rocambolesque où finalement Bordeaux avait un entraineur qui voulait partir mais pas sans rien derrière, sans chèque ou sans projet, et un club qui ne voulait plus de son entraineur non plus, mais qui n’avait pas forcément les moyens financiers pour le limoger à ce moment-là. Ce qui a fait la différence, c’est la reprise en main de King Street qui s’est décidé à siffler la fin de la récréation et à donner à Paulo Sousa ce qu’il réclamait ».

La Chaine L’Equipe

Retranscription Girondins4Ever