Nabil Djellit : “Depuis le départ de Trémoulinas, ils n’ont jamais eu à gauche un bon joueur à ce poste-là… mais il y a quand même du matos, des ingrédients”

Nabil Djellit a commenté l’arrivée de Jean-Louis Gasset aux Girondins de Bordeaux, estimant que le FCGB avait un effectif de qualité, avec des choses à faire.

« Est-ce que ça prendra, ou pas ? Ils ont quand même un minimum d’ingrédients, le travail est quand même assez important, il faut assainir. Je crois qu’il y a plus d’une cinquantaine de joueurs sous contrat, il va falloir faire un peu comme Monaco, des ventes, éventuellement récupérer des deniers. On lit ici et là qu’ils vont aller chercher des garçons comme M’Vila ou d’autres. Je ne crois pas que Bordeaux puisse être capable d’offrir des salaires à des garçons comme M’Vila ou Boudebouz. C’est quand même un effectif plutôt intéressant. Il y a des bons jeunes, mais aussi des garçons à relancer qui ont sombré. Je pense à un garçon comme Youssouf Sabaly, qui est un vrai bon joueur quand il est au top. Il est dans les 3-4 meilleurs latéraux du championnat de France quand il performe. Adli, Maja… En termes de besoins, on sait que Bordeaux, au niveau des latéraux, depuis le départ de Trémoulinas, ils n’ont jamais eu à gauche un bon joueur à ce poste-là. Il y a Loris Benito mais il n’est pas au niveau. Il faut qu’ils cherchent sur les côtés, ils vont devoir vendre des garçons comme Samuel Kalu ou François Kamano. Kamano, c’est une grosse perte, ce n’est plus un joueur de foot depuis un ou deux ans. Il devait partir à Monaco pour 20M€ et aujourd’hui c’est 5M€. Kalu, il va également partir. Il y a quand même du matos, des ingrédients ».

La Chaine L’Equipe

Retranscription Girondins4Ever