Daniel Riolo : “L’image qui est donnée est terrible, tu as la banderole, le mec n’est pas là, et le mec croit pouvoir continuer. Il ne peut pas rester”

Daniel Riolo s’est exprimé sur les événements d’hier avec la présence des Ultramarines au centre d’entrainement des Girondins de Bordeaux, ainsi que la réponse de Frédéric Longuépée sur le sujet.

« Il ne comprend rien en fait… De toute façon, il ne peut pas rester. On a quand même, et c’est ça qui me conduit à penser qu’il ne peut pas rester, un groupe de supporters  qui rentre au Haillan, ils mettent une banderole Longuépée Démission, ils parlent avec tous les salariés du club… Tous les salariés du club viennent au soutien des supporters. Les salariés du club remercient les Ultras pour leur action et en gros, ce qui est sous-entendu, c’est ‘aidez-nous à faire dégager ce mec’. Donc il y a une entente au club, au Château, avec les supporters, pour faire dégager Longuépée… Il ne peut pas rester, puisque personne ne le soutient ! Il n’a le soutien de personne, si ce n’est de King Street, mais ce n’est pas vraiment un soutien. Quand ils seront au courant, ce mec-là ne peut pas rester… Il n’y a pas un salarié qui a moufté. L’image qui est donnée est terrible, tu as la banderole, le mec n’est pas là, et le mec croit pouvoir continuer… ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever