Nicolas Paolorsi : “Pour moi, Frédéric Longuépée conserve la confiance de King Street pour le moment, et il n’est pas partant”

Nicolas Paolorsi a fait un point sur les événements d’hier aux Girondins de Bordeaux, et la confit entre les supporters bordelais, et Frédéric Longuépée.

« Quand Alain Roche et Jean-Louis Gasset arrivent, on se dit que cela va apaiser un peu les supporters, les relations plus que houleuses avec Frédéric Longuépée… Et à la mi-journée, les Ultramarines sont allés au Château, ont déployé une banderole Longuépée Démission. Ils se sont entretenus avec les salariés. Pour eux le principal problème est toujours au Haillan : Frédéric Longuépée. Ils se sont entretenus avec le nouveau directeur de la sécurité, Arnaud Poupard, qui a été nommé par FL. Ils ont vu que ça ne bougeait pas, Frédéric Longuépée était absent du Haillan […] Il a été offensif dans sa réponse par France Bleu Gironde, il a du mal à comprendre ce mouvement des Ultras parce que pour lui, les venues de Gasset et Roche, c’est un geste vers eux, un changement de projet avec le retour des valeurs locales. Frédéric Longuépée sait que c’est lui le problème, que la relation est cramée et terminée… Il s’est dit beaucoup de choses, il y a eu des rumeurs qui sont montées comme quoi King Street allait se séparer de Frédéric Longuépée… Je suis d’accord qu’il ne peut pas rester, mais cela fait un an qu’il est là quand même… En tout cas, cela a été une action qui a été très pacifique […] Il a quand même ses soutiens Frédéric Longuépée, ce n’est pas tout blanc ou tout noir […] Pour moi, Frédéric Longuépée conserve la confiance de King Street pour le moment, et il n’est pas partant ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever