Jean-Louis Gasset : “On regarde les gens quand ils ont la chasuble ou quand ils ne l’ont pas. Quelques-uns sont très motivés quand ils l’ont, et tout d’un coup ils font la gueule…”

Jean-Louis Gasset, en conférence de presse, a pointé du doigt l’attitude de certains joueurs des Girondins de Bordeaux, selon qu’ils soient titulaires ou non lors des oppositions. Mais le coach bordelais a tenu à rappeler et donc insisté sur le fait qu’avec le Covid, il fallait que chaque joueur soit prêt mentalement, à n’importe quel moment.

« Je découvre les joueurs toutes les semaines. On voit le comportement des hommes à partir du moment où on travaille différentes tactiques. On regarde les gens quand ils ont la chasuble ou quand ils ne l’ont pas (titulaires lors de l’opposition ou non, ndlr). Il y en a quelques-uns qui sont très motivés quand ils ont la chasuble, et tout d’un coup ils font la gueule… C’est ce que je ne veux pas. Ce n’est pas ça un groupe […] Je les ai fait tourner. Pour leur faire sentir que la chasuble, ils pouvaient l’enlever dans la minute. On ne peut pas vivre avec l’appréhension d’avoir ou de ne pas avoir la chasuble. C’est ce que je voulais leur faire passer comme message, surtout avec ces tests à 48h du match… Maintenant, comme il y a de plus en plus de gens qui sont testés, on a les résultats de plus en plus tard. Avant, on avait les résultats quatre heures après, puis c’est devenu un jour, puis un jour et demi. Là, on les aura en fin de matinée (ils sont tous revenus négatifs, ndlr), mais ce sera peut-être 16 heures, on ne sait pas. Il faut qu’on s’adapte à cette situation nous aussi. Donc on n’a pas de temps à perdre. Les gens sont professionnels, ils font ce qu’on dit, point barre […] D’une minute à l’autre, un joueur pour devenir titulaire. C’est compliqué ».

 

Retranscription Girondins4Ever