Didier Sénac : “J’ai vraiment adoré mon époque bordelaise. Je mettrais peut-être un léger avantage à Bordeaux…”. Un retour au club ?

A la question de Sud Ouest, celle de savoir s’il se sentait plus lensois ou bordelais, Didier Sénac, libre depuis son départ du RC Lens, explique qu’il est “arrivé à Lens à cinq ans car mon père y avait signé. J’ai grandi ici. J’ai été formé, je suis devenu international, j’ai gagné les Jeux Olympiques (1984). Mais Bordeaux reste quelque chose de marquant. À l’époque, on ne connaissait pas 50 clubs. Moi, j’en ai fait deux. J’ai vraiment adoré mon époque bordelaise. Je mettrais peut-être un léger avantage à Bordeaux…”.

Non conservé cet été par les Sang et Or au profit de deux jeunes de 19 ans qui font de la vidéo, l’ancien joueur des Girondins sait qu’Alain Roche est de retour en Gironde. “Mais je n’ai pas envie d’aller lui demander. Tout le monde sait, je pense, que je viens d’arrêter avec Lens. On verra bien”.