Philippe Fargeon : “Une équipe sans supporter ça n’existe pas, et tant qu’on aura ce problème, ce sera difficile”

Philippe Fargeon s’est une nouvelle fois exprimé sur le conflit qui oppose les supporters des Girondins de Bordeaux à Frédéric Longuépée.

« Les résultats sur le terrain ont une importance. Maintenant, si on commence à avoir des bons résultats, qu’on ne perd pas, qu’il commence à y avoir des buts, un spectacle intéressant… Mais une chose est sûre, on ne peut pas avoir une grande équipe sans public, ce n’est pas possible. Donc un jour où l’autre, il va falloir qu’il y en ait qui comprennent qu’il faut se mettre autour d’une table, et recommencer. Parce qu’une équipe sans supporter ça n’existe pas, et tant qu’on aura ce problème, ce sera difficile. A chaque résultat un peu mauvais, on risque de replonger. A qui je m’adresse en disant ça ? (hésitation). Aux supporters déjà parce que je sais qu’ils sont des passionnés et quand on est passionné, il faut aller jusqu’au bout. Ils ont envie de supporter leur équipe. Mais surtout, on aura toujours des supporters, les Présidents changeront. Je demande simplement à ce que le Président change son fusil d’épaule, aille écouter un peu, quand ils prennent des décisions qu’ils soient consultés… Si la personne n’arrive pas à parler avec les supporters, on prend une autre personne qui va venir discuter pour trouver un accord. On ne peut pas continuer comme ça. Je n’ai pas tous les éléments pour considérer qui a tort, tout ce que je sais c’est que cette situation n’est pas tenable. Je me suis permis d’aller voir les supporters quand ils étaient à Pey-Berland, parce qu’à des moments j’étais mauvais, et ils m’ont toujours soutenu. J’avais envie d’être là, je n’ai pas à juger ce qu’ils ont fait, ni ce que fait le Président parce que je n’ai pas toutes les clés en main. Je dis simplement qu’on ne peut pas continuer comme ça, qu’il faut trouver une solution ».

TV7

Retranscription Girondins4Ever