Nicolas Le Gardien : “L’objectif est que l’argent revienne pour équilibrer les comptes au mois de juin”

Nicolas Le Gardien, journaliste pour Sud Ouest, sur TV7, a donné son ressenti sur la fin de mercato aux Girondins de Bordeaux.

« Ça peut bouger, mais je pense qu’eux-mêmes ne le savent pas, ça peut aussi ne pas bouger. Aujourd’hui, ils sont dépendants des départs, donc sur un marché qui est très calme pour l’instant parce que tous les clubs font attention à leurs dépenses avec la crise du Covid, les clubs n’ont pas beaucoup d’argent à dépenser… C’est le jeu du premier qui va bouger, qui peut faire bouger les autres. Aujourd’hui, la priorité pour les Girondins c’est d’abord de faire partir des joueurs. Toma Basic est celui qui est ciblé comme ayant la principale valeur marchande, qui a des intérêts. Il n’y a pas d’offre concrète mais il y a des intérêts, donc cela peut bouger dans la semaine si certains clubs passent vraiment à l’attaque. Après, il y a d’autres joueurs qui ont peu de temps de jeu qui sont amenés à partir, comme Vukasin Jovanovic. Avec Ruben Pardo, ils ne seront pas forcément remplacés, c’est plus pour alléger la masse salariale. Ce sont des joueurs qui ne rentrent pas dans les plans de Jean-Louis Gasset. Alexandre Mendy aussi. Toma Basic c’est l’objectif de rentrer de l’argent, et éventuellement lui serait remplacé mais par un prêt ou un joueur sans indemnités, parce que l’objectif est que l’argent revienne pour équilibrer les comptes au mois de juin ».

Retranscription Girondins4Ever