Daniel Riolo : “Bordeaux est l’exemple le plus abouti en ce moment de la déliquescence de notre football. C’est un petit peu le summum de ma réflexion”

Daniel Riolo, en promotion pour son livre Cher Football Français, dans GirondinsAnalyse, a fait forcément le rapprochement avec les Girondins de Bordeaux.

« Je me suis aperçu au fil du temps que ce livre n’était pas fait pour les dirigeants, mais pour les supporters. C’est un petit peu pour montrer comment notre football est en train de perdre un petit peu de tout, des résultats, de son identité, de son ancrage culturel. Ça pour le coup, ça touche directement les supporters bordelais. Bordeaux est l’exemple le plus abouti en ce moment de la déliquescence de notre football. C’est un petit peu le summum de ma réflexion. J’ai l’impression qu’on déracine les supporters girondins chaque jour un petit peu plus avec ce qu’on fait à leur club. Je ne voulais pas parler de Bordeaux mais il se trouve qu’en cours de route, alors que j’avais arrêté d’écrire, il y a eu l’histoire qui m’a touchée directement, l’histoire Bordeaux. Elle a démarré avec le coup de fil de cet agent Mehdi Aït Ahmed, qui me dit qu’il a une histoire en rapport avec ce joueur (Naoufel Khacef) que personne ne connaissait… De là, j’ai tiré tous les fils pour arriver aux révélations dont on a parlé dans l’After, et qui ont abouti à beaucoup de changement aux Girondins de Bordeaux. Finalement j’ai eu une histoire très chargée avec mon livre, et en petit point d’orgue mon histoire avec Bordeaux ».