Christophe Hutteau : “Le propriétaire a été moqué, vilipendé, mais n’oublions pas quand même que King Street a remis 30M€ dans les caisses pour combler le déficit”

L’agent de joueurs Christophe Hutteau s’est exprimé sur la réunion entre Pierre Hurmic, les Ultramarines, et Alain Giresse. Pour lui, à la question de savoir si “Gigi” devait revenir au club, il faut désormais passer à autre chose car le nom de l’ancien joueur du FCGB ne parle pas aux jeunes.

« C’est quelqu’un de très bien, même en tant qu’homme. Mais il ne faut pas tout confondre. Ma génération sait qui est Alain Giresse. Mais allez au centre de formation des Girondins de Bordeaux, questionnez les jeunes joueurs de 16-17-18-19 ans, personne ne le sait. Il faut avancer. C’est important d’avoir des gens qui aiment le club et le connaissent, l’incarnent, mais ce conseil de surveillance a quelle légitimité ? Je pense qu’il n’existera jamais… Même s’il était amené à être créé, il servirait à quoi ? Les Girondins de Bordeaux, c’est une entreprise privée, arrêtons… Les pouvoirs publics n’ont pas à s’immiscer dans la gestion d’une société privée. A un moment donné, laissons ces gens travailler. Le propriétaire a été moqué, vilipendé, mais n’oublions pas quand même que King Street a remis 30M€ dans les caisses pour combler le déficit à l’intersaison. Je ne les connais pas, je n’ai jamais fait de business avec eux, donc je n’ai aucun intérêt à être agréable ou positif avec eux de façon gratuite. Mais 30M€… Laissez-les travailler. Il y a une nouvelle équipe, un nouveau directeur sportif, un nouveau staff technique qui hésite d’une situation pour le moins catastrophique et alarmiste. On fera le bilan en fin de saison ».

Retranscription Girondins4Ever