Bixente Lizarazu : “Je ne me suis jamais posé la question de savoir quelle carrière j’aurais fait en tant qu’attaquant. Je pense que j’aurais pu faire une bonne carrière”

Photo Icon Sport

Bixente Lizarazu est revenu sur la progression qu’il eut au centre de formation des Girondins de Bordeaux après son explosion lors de l’année de junior.

« L’année junior m’a donné une grande confiance, j’ai dépassé tout le monde. J’étais en retard sur tout le monde, et d’un seul coup je suis passé devant tout le monde. Je me suis retrouvé finalement à être le seul de ma génération à signer un contrat pro. A partir du moment où j’ai signé ce contrat pro, et même si à l’époque j’étais attaquant, je savais que ma carrière était lancée. Après, il y a eu cette étape du passage au poste d’arrière gauche. C’est Didier Couecou qui a eu l’inspiration parce qu’au départ, j’ai fait mes débuts en pros avec Aimé Jacquet, en tant qu’attaquant. Il y a eu un changement d’entraineur, Didier Couecou s’est retrouvé à la tête de l’équipe, et il a pensé que je pourrais être très bien dans ce rôle d’arrière gauche. Je ne me suis pas posé 50000 questions parce que ça me permettait d’être titulaire en professionnel aux Girondins de Bordeaux. Je n’ai pas eu d’état d’âme, je ne me suis pas fait des nœuds dans la tête. Et ça ne m’a pas empêché d’exprimer mes qualités offensives. Je voyais bien que c’était un poste, finalement, qui était très riche. Il fallait bien défendre, être costaud sur le plan athlétique et je l’étais, et où on pouvait attaquer. C’est un poste qui m’a plu et dans lequel je me suis révélé très vite. Je ne me suis jamais posé la question de savoir quelle carrière j’aurais fait en tant qu’attaquant. Je pense que j’aurais pu faire une bonne carrière. C’est de la spécialisation à un moment donné. Est-ce que j’aurais fait la même carrière qu’en tant qu’arrière gauche, je ne peux pas répondre. Certains diraient probablement pas, mais moi je n’y répondrai pas parce qu’à un moment donné tu te spécialises… J’ai dû aussi amputer chez moi certaines qualités offensives pour renforcer mes capacités de défenseur. J’ai dû apprendre à défendre sur le tard ».

Club Margotton

Retranscription Girondins4Ever