Nicolas Maurice-Belay : “Qu’il y ait un investisseur étranger qui arrive au club ou non, pour moi, partout où tu vas, tu dois garder tes locaux”

Nicolas Maurice-Belay, dans NousLesGirondins, est revenu sur ses motivations qui ont fait qu’il a participé au rassemblement Nous Les Girondins sur la place Pey-Berland. « Qu’il y ait un investisseur étranger qui arrive au club ou non, pour moi, partout où tu vas, tu dois garder tes locaux. C’est la base. Et quand tu vois d’un coup tout le monde se faire virer, et qu’on place des gens qui ne sont pas du cru, et qu’en plus derrière tu sens qu’il y a un peu du n’importe quoi… Tu es un peu fâché. Moi, j’ai connu quand même un bon Bordeaux, où au Château du sens que les gens sont heureux de faire leur taff, tu sens que c’est leur club, qu’il tourne bien… Du jour au lendemain, les gens ne sont plus heureux. Tu pouvais le lire sur leur visage… ».

Retranscription Girondins4Ever