Bruno Fievet : “C’est une vraie rupture avec le système qui avait été mis en place par GACP, ce qui prouve bien que c’était un échec”

Screen Florian Sabathier – La Cabine à Speak / Vidéo complète : https://youtu.be/soK5uFbarkU

Bruno Fievet s’est exprimé sur les choix de Jean-Louis Gasset et Alain Roche aux Girondins de Bordeaux, en remplacement de Paulo Sousa et Eduardo Macia, qui étaient issus de l’ère GACP.

« Il y a plusieurs choses. Déjà, Jean-Louis Gasset, je trouve que c’est une excellente idée. Si j’avais eu la chance de reprendre le club, il faisait partie des entraineurs que j’avais tout en haut de ma liste (sourire). Donc de ce côté-là, c’est une excellente idée. Je connais moins Alain Roche, je connais moins son travail, donc je ne me permettrai pas de juger. C’est un enfant du pays, il a joué aux Girondins, il a été formé aux Girondins. Donc déjà, par ça, c’est plutôt une bonne idée. Mais surtout, c’est une vraie rupture avec le système qui avait été mis en place par GACP, ce qui prouve bien que c’était un échec. Je pense qu’il fallait vite sortir de ça. Maintenant, il y a une logique économique : King Street n’est pas là pour perdre de l’argent, et pourtant c’est ce qu’ils font. C’est là où j’ai beaucoup de respect pour eux c’est qu’à un moment donné, ce sont des gens qui ont mis beaucoup d’argent sur la table, et ça, il ne faudra jamais l’oublier. Ils ont comblé le déficit, il fallait le faire, ils l’ont fait. Parce qu’ils auraient pu aussi partir et dire stop… ‘on retourne aux Etats-Unis et on laisse le club à l’abandon’, club qui serait peut-être retombé en L2 ou National… Donc déjà, ils ont fait cet effort-là. On peut ne pas être d’accord avec la politique, avec certains choix de personnes, mais financièrement ils ont fait le job. Aujourd’hui, ils sont dans une logique où ils se disent qu’ils ne veulent plus perdre d’argent, et surtout ne plus perdre de l’argent de la faute de GACP. Les dépenses qui ont été faites, je les mets sur le dos de GACP. Les commerciaux ? Ca je le mets en revanche sur la direction marketing qui a été faite par Frédéric Longuépée avant qu’il ne devienne Président. Il y a une double faute. Mais sur le plan sportif, pour moi, c’est une erreur GACP. On a payé des joueurs beaucoup trop chers, on paye des salaires qui sont beaucoup trop élevés. Paulo Sousa à 280000€ par mois, alors que Laurent Blanc était à 100000€, et Jocelyn Gourvennec à 110000€, voilà… Et avec 8 adjoints ».

Retranscription Girondins4Ever