Bruno Fievet : “Même quand je jouais à Amiens, je me souviens que l’année où j’étais à l’armée, je venais voir les matches à Lescure en train de nuit…”

Bruno Fievet, est revenu sur la naissance de son amour des Girondins de Bordeaux, lui qui a été joueur à l’époque à Amiens.

« C’est Alain Giresse en 1978, à la Coupe du Monde. Je suis tombé sous le charme de ce petit bonhomme. Et comme il jouait aux Girondins de Bordeaux, je me suis naturellement intéressé aux Girondins de Bordeaux. En 1978, j’avais 9 ans. C’est dans les années 80-82 où on commence à avoir une très belle équipe avec l’arrivée de Marius Trésor. Je m’intéressais au foot à 9 ans et c’est monté avec le temps. Puis à l’âge où j’ai été passionné, c’est l’âge où Alain Giresse a pris toute sa dimension, c’était la très grande équipe des Girondins de Bordeaux qui faisait le bonheur de la D1 à l’époque, qui a été Championne de France en 84, 85, 87… Les grandes années des Girondins […] Oui, je suis originaire d’Amiens. Le club est monté en deuxième division quand je suis arrivé. Il y avait de très grands joueurs parce que j’ai eu la chance de côtoyer Gérald Baticle, Teddy Bertin… J’ai rencontré quelqu’un avec qui je m’entais très bien, Christophe Manouvrier, qui est aujourd’hui préparateur physique du Maroc, qui a gagné le championnat avec Marseille. Ce sont des gens avec qui j’ai grandi footballistiquement, que j’ai toujours suivi et admiré. J’ai toujours aimé le football. J’ai eu une blessure assez jeune, une fracture de la rotule. Je rêvais de jouer attaquant, mais à Amiens on m’a mis défenseur (sourire). Et même quand je jouais à Amiens, je me souviens que l’année où j’étais à l’armée, je venais voir les matches à Lescure en train de nuit, je rentrais, et je jouais avec Amiens le dimanche, un peu fatigué du trajet… D’aussi loin que je me souvienne, ça a toujours été Bordeaux, même quand j’étais joueur, je ne regardais que Bordeaux. C’était la seule équipe que je suivais et qui m’habitait ».

Retranscription Girondins4Ever