Jérôme Prior : “Je ne sais pas le temps que ça prendra, mais ça ira très loin. Je souhaite qu’il avoue son mensonge devant tout le monde. C’est juste horrible”

(Photo by Dave Winter/Icon Sport via Getty Images)

Outre la morsure dont il aurait été victime, Jérôme Prior, l’ancien gardien des Girondins de Bordeaux, ne compte pas laisser passer les accusations de propos racistes d’Ousseynou Thioune, comme il l’a expliqué à So Foot après avoir porté plainte hier.

“Je n’accepte pas qu’on puisse dire que j’ai tenu des propos comme cela. Ce sont des mensonges, c’est une certaine diffamation, ce n’est pas acceptable. C’est pour cela que je suis allé porté plainte ce matin au commissariat de Valenciennes, le club a fait de même et m’accompagnera jusqu’au bout. Il m’accuse d’avoir tenu des propos racistes, c’est un sujet sur lequel il ne faut pas plaisanter, parce que c’est grave. C’est totalement faux, c’est juste incroyable. Ce mec sera puni pour sa morsure. Et je veux qu’il soit jugé devant un tribunal pour ses propos. Quelqu’un qui tient des propos racistes doit être jugé ; quelqu’un qui dit qu’une autre personne a tenu de tels propos alors qu’elle ne l’a pas fait, c’est aussi grave. Je ne sais pas le temps que ça prendra, mais ça ira très loin. Je souhaite qu’il avoue son mensonge devant tout le monde. C’est juste horrible. Il a voulu dire ça, il n’a pas réfléchi, je ne laisse pas passer ça. Il a pété un plomb”.