Alain Roche : “Qu’on intègre des jeunes joueurs à l’effectif pro est la meilleure image, le meilleur vecteur pour nous pour faire venir tous ces joueurs-là”

Alain Roche, le directeur sportif des Girondins de Bordeaux, sait que le recrutement de joueurs talentueux doit se faire dès le plus jeune âge, et aussi dans la région. Pour la préformation, il faut donc que le club s’organise vite et bien, tout en donnant la chance aux jeunes au sein de l’effectif professionnel.

« C’est très tôt, vers 9-10-11 ans, et après jusqu’à 13 ans, que le recrutement pour la préformation doit se faire. Il y a aussi après des joueurs qui sont laissés sur le carreau comme Mehdi Zerkane qui n’avait pas été conservé par Monaco, puis qui est venu ici. Il faut être attentif à tous ces profils, situations. C’est du boulot, mais c’est extrêmement intéressant. Après, il y a des gens qui font le boulot, moi je connecte les gens les uns avec les autres, j’ai confiance en ces gens-là, et à un moment, il faut que les parents aient envie d’amener leurs enfants chez nous aussi. Le fait qu’on intègre des jeunes joueurs à l’effectif professionnel est la meilleure image, c’est le meilleur vecteur pour nous pour faire venir tous ces joueurs-là. Même si vous arrivez à les convaincre d’un point de vue financier, il y a une proximité entre le lieu de résidence des parents et le club. S’il n’y a pas un joueur qui sort avec les pros, c’est compliqué… ».

Le Club

Retranscription Girondins4Ever