Jean-Louis Gasset : “On m’avait annoncé une saison de transition, mais j’espère qu’on va avoir l’ambition de faire un petit mieux, et de prendre du plaisir”

Après la victoire face à Nîmes 2 buts à 0, Jean-Louis Gasset a évoqué le bon parcours de l’équipe bordelaise à domicile. « On a douze points. On dirait qu’on fait une mauvaise saison parce qu’on a fait un mauvais match à Marseille, parce qu’on a pris trois buts… On fait notre petit bonhomme de chemin. On m’avait annoncé une saison de transition, mais j’espère qu’on va avoir l’ambition de faire un petit mieux, et de prendre du plaisir ».

Puis l’entraineur bordelais a évoqué le fait de jouer actuellement à domicile dans un stade vide et d’aborder différemment la préparation à cause de ce stade vide. « On ne peut pas faire autrement. Vu la gravité de la situation… Tout le monde va être à 21 heures à la maison… On a la chance de faire notre travail. Donc écoutez… On s’adapte, c’est toujours le même verbe. Mais c’est vrai que rentrer dans un stade vide, c’est… Ce n’est pas terrible […] Je vais réfléchir si cela change les débuts du match, par rapport justement à nos entames de matches, par rapport à cette nervosité, ou manque de confiance. Je vais essayer de m’y pencher. C’est plus facile après une victoire qu’après une défaite. Mais il faut arriver à trouver. Il ne faut pas qu’on se contente du peu qu’on a ou du peu qu’on fait. Il faut avoir cette ambition de ! On a des jeunes joueurs qui espèrent devenir des grands joueurs, aller dans des grands clubs. Il faut le montrer, mais pas le montrer un coup sur quatre. Les grands joueurs, ce n’est pas un coup sur quatre. Ce sont des joueurs qui, à tous les matches, sont bons, sont forts. On ne peut pas faire le yoyo. ‘Si on perd ce n’est pas grave’, non, ça ne va pas le faire. La sanction c’est ça : soit ils démarrent remplaçants, soit ils sortent. Il faut que les joueurs aient envie. On fait le plus beau métier du monde quand même ».

Retranscription Girondins4Ever