Vincent Romain : “Bordeaux, même malgré les difficultés financières et sportives qu’il peut y avoir depuis quelques années, c’est toujours un peu compliqué à refuser”

(Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport)

Vincent Romain, journaliste Sud Ouest, s’est longuement exprimé sur Hatem Ben Arfa, le nouveau joueur des Girondins de Bordeaux. La première question de savoir s’il s’agit d’un risque de l’avoir fait signer, même si les deux premières rencontres donnent déjà un indice. « C’est forcément un risque quand on le prend, parce qu’on ne sait pas exactement dans quelle condition physique il va être au moment où il va arriver. En l’occurrence, il a fait les efforts nécessaires cet été pour arriver dans une bonne condition physique, il avait un préparateur individuel, il a travaillé de son côté. Donc quand il est arrivé aux Girondins, il était déjà suffisamment en forme pour jouer un premier match à Marseille, à peine une dizaine de jours plus tard. Sinon, le risque évidemment, c’est de trop miser sur un seul joueur parce qu’on comprend déjà, après deux matches, que c’est lui qui est au cœur du dispositif de Jean-Louis Gasset. Si jamais ce joueur n’arrive pas à un pic de forme assez rapidement, c’est du temps perdu pour la construction du collectif. Il a aussi accessoirement le risque financier même s’il est assez limité. Il n’y a pas de transfert, et son salaire n’est ‘que’ de 90000€ par mois, ce qui est bien inférieur à ce qu’il pouvait percevoir à Rennes notamment il y a seulement deux ans ».

Le joueur, qui avait de nombreuses autres propositions, a choisi le FCGB. « Il a choisi de venir à Bordeaux déjà parce qu’il y avait Jean-Louis Gasset. Considérant la personnalité de Ben Arfa, il a besoin d’avoir un entraineur qui sache lui parler, qui sache l’écouter, et le comprendre. Jean-Louis Gasset fait partie de ces entraineurs-là. Et ensuite parce qu’il a maintenant 33 ans, il est bien plus proche de la fin de sa carrière que du début. Un club comme Bordeaux, même malgré les difficultés financières et sportives qu’il peut y avoir depuis quelques années, c’est toujours un peu compliqué à refuser. Il vaut mieux poursuivre sa carrière aux Girondins plutôt que dans un pays un peu exotique comme le Qatar. Il y aurait sans doute gagné beaucoup plus d’argent, mais est-ce qu’Hatem Ben Arfa a vraiment besoin de gagner encore plus d’argent vu sa carrière et notamment ses deux saisons au PSG où il a fait exploser son compte en banque ?! Je ne pense pas que l’aspect financière a été important dans sa réflexion ».

Retranscription Girondins4Ever