Jean-Louis Gasset : “C’est le reflet de la société. Les footballeurs vont être touchés, comme les clubs ou les petites entreprises. Ca nous attriste, ça nous ennuie”

Jean-Louis Gasset a abordé le “plan social” ou pour l’instant de plan de départs volontaires proposé aux salariés des Girondins de Bordeaux. Il a été demandé au coach bordelais s’il sentait que cela impactait les joueurs, à l’image de tout l’extra sportif.

“C’est le reflet de la société. Les footballeurs vont être touchés, comme les clubs ou les petites entreprises. Tout le monde va être touchés. Le football est dans ce cas. Ca doit les attrister quand même quelque part que des gens puissent perdre leur travail, comme ça doit les attrister que des petites entreprises ferment, comme que des restaurants ferment et que des gens soient dans la galère. On est sensibles à ça. Mais qu’est-ce qu’on peut y faire ? Mais ça fait partie d’un contexte qui nous descend, et nous on va avec. Nous, on a le bonheur de pouvoir faire notre métier, mais peut-être que demain ça va s’arrêter, peut-être que l’on va décréter un confinement total pour tout le monde, on ne sait pas. Mais ça nous attriste, quand on parle d’emplois, de restaurants qui ferment, bien sûr que ça nous ennuie”.

Retranscription Girondins4Ever