Vincent Romain : “À Bordeaux, ça manque d’un gros caractère dans l’effectif qui soit capable de secouer tout ça”

Vincent Romain, sur France Bleu, s’est exprimé sur la conférence de presse de Jean-Louis Gasset et la notion de groupe qui ronronne.

“C’est un groupe qui est habitué à vivre ensemble. C’est un groupe qui est dans un club avec des ambitions sportives qui ont vraiment été revues à la baisse ces dernières années. Bordeaux ça jouait l’Europe mais maintenant si ça finit première moitié de tableau, c’est une saison qui est très réussie. C’est un groupe composé de joueurs avec des salaires confortables. C’est un groupe dont tous les joueurs sont potentiellement à vendre. Il y a un contexte club. Il faut aller au-delà du comportement des joueurs, des choix de l’entraineur, de la relation entre le groupe et le staff. C’est tout le contexte du club qui favorise ça. À Bordeaux, on est bien. On n’est pas trop embêté par les médias, moins qu’à Lyon, Marseille ou le PSG. À Bordeaux on a de bonnes conditions d’entrainement. Laurent Koscielny l’a encore dit qu’ils avaient la chance de pouvoir faire leur métier. Ce n’est pas propre aux Girondins mais en période de Covid et Girondins, ils continuent à venir s’entrainer tous les jours. On joue sur de belles pelouses, il fait beau. On continue à traverser le pays pour jouer. De toute façon, ça fait depuis des années que ça dure. À Bordeaux, ça manque d’un gros caractère dans l’effectif qui soit capable de secouer tout ça. Là, on s’entraine, on attend de savoir qui sera titulaire ou pas. On gagne le match, on est content donc on se relâche la semaine d’après et paf, on perd. Bordeaux c’est les montagnes russes. Ca manque de constance au très haut niveau, d’exigence aussi. Je pense que Jean-Louis Gasset ne s’y attendait pas forcément. Ca fait partie des choses qu’il continue de découvrir. Ca fait partie des choses qu’il va devoir solutionner assez rapidement accompagné de ses cadres comme Laurent Koscielny mais il ne peut pas tout faire tout seul. Il ne peut pas prendre tous les ballons de la tête et du pied le week-end et expliquer à tel mec qu’il doit surveiller son alimentation ou faire plus de soins. Ca reste des joueurs professionnels qui doivent se prendre en main”.

Retranscription Girondins4Ever