Jean-Louis Gasset explique quelle était la stratégie de Bordeaux face à Monaco, avant que son équipe “n’éteigne la lumière”

Jean-Louis Gasset est revenu longuement sur la défaite des Girondins de Bordeaux face à Monaco, expliquant quelle était la tactique des bordelais lors de cette rencontre, traitant également du positionnement d’Hatem Ben Arfa, tout en finissant par l’état d’esprit de ses joueurs.

« Quand on regarde le début du match, on est exactement dans le plan. On a fait 25 minutes où on avait choisi de subir, d’essayer à toucher Hatem un peu plus haut, et d’arriver en-dessous en courant pour jouer le dos de la défense. C’était un peu le match qu’avait fait Lyon où ils s’étaient laissé dominer, et ils avaient fait des contres. Pendant 25 minutes, franchement, on n’a pas été en danger. Je ne vois pas une occasion de but. Il a fallu un fait de jeu, un penalty, sur une main involontaire. Et c’est là qu’on a éteint la lumière pendant trois-quatre minutes, et là on était sans réaction. On était groggy d’avoir pris un but. C’est ça qui est incompréhensible. Il faut qu’on travaille sur ça, se dire qu’on peut prendre un but, qu’on va peut-être changer de système, de philosophie, mais il ne faut pas que juste un petit accroc nous mette dans cet état-là pendant quatre-cinq minutes où là, on tue le match complètement. Il y a une chose qu’on n’a pas soulignée, et que j’ai quand même vue en regardant les images. Monaco était revanchard parce qu’il avait pris une volée à Lyon, et on a vu un joueur international, qui a fait un match de très haut niveau : Ben Yedder. Quand vous jouez contre des individualités comme ça, comme Monaco en a, et plus que nous, il faut être plus attentif, plus agressif, plus de beaucoup de choses ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever