Grégory Sertic : “Certes, j’étais un peu l’enfant du club qui trahit un peu tout le monde mais dans la vie il faut aussi faire des choix”

Dans une longue interview aujourd’hui pour Sud Ouest, Grégory Sertic est revenu sur son départ des Girondins de Bordeaux en 2017. Ce départ, pas si anodin puisqu’il s’agissait d’un départ pour Marseille, avait entrainé selon lui des menaces de mort, mais aussi de nombreuses insultes.

“Ça a été très loin. Sur le moment, je n’ai pas trop compris. Certes, j’étais un peu l’enfant du club qui trahit un peu tout le monde mais dans la vie il faut aussi faire des choix. Je voulais sortir de ce cocon bordelais où j’avais tout connu, Marseille est arrivé avec un projet ambitieux. J’en ai discuté avec ma famille, on savait que ça allait être compliqué et que ce ne serait pas bien vu, mais aujourd’hui je n’ai aucun regret. J’ai apporté ce que j’ai pu apporter aux Girondins. Peut-être que j’aurais été critiqué pour mes performances en restant. Dans tous les cas, j’ai gagné des titres avec Bordeaux, on peut m’insulter, me critiquer, mais les gens savent que je n’ai jamais triché. J’ai même joué blessé pour le club. Ensuite, j’ai fait un choix personnel et il faut l’accepter, ne pas rester bloqué sur ce départ. J’en suis fier”.