Jonathan Ayité : “Ils m’ont dit ‘il y a un embouteillage au niveau des attaquants chez les professionnels’, et c’était vrai, il fallait que j’attende qu’il les libère, ce qui était prévu”

Photo Icon Sport

Jonathan Ayité, auprès de Farid Rouas, a expliqué pourquoi il n’a pas signé son premier contrat pro aux Girondins et a ensuite privilégié Brest qui lui en proposait un. « J’avais signé un an amateur à Bordeaux pour encadrer les jeunes. Il y avait Trémoulinas qui n’était pas encore pro. A l’époque, on était 3-4 de la génération 85-86, à encadrer les jeunes de la promotion 87-88. J’ai évolué avec mon frère du coup, qui était rentré un an plus tôt au centre de formation, et aussi Cheick Diabaté… Après cette saison-là, ils étaient contents de mon investissement. Ils m’ont dit ‘il y a un embouteillage au niveau des attaquants chez les professionnels’, et c’était vrai, il fallait que j’attende qu’il les libère, ce qui était prévu, pour pouvoir signer ensuite. Moi, j’avais Brest, Angers et Châteauroux qui s’étaient présentés, et qui m’ont donné la possibilité de signer professionnel directement. Donc je suis parti à Brest ».

Retranscription Girondins4Ever