Saïd Ennjimi : “Il nous faut une dizaine de techniciens siglés Girondins, qui puissent parcourir le territoire et être à la disposition des clubs”

Saïd Ennjimi, sur France Bleu Gironde, a insisté sur l’importance pour les Girondins de Bordeaux de reconquérir la Nouvelle-Aquitaine, par l’intermédiaire d’un maillage du territoire, afin que les jeunes joueurs et joueuses n’aillent plus dans d’autres clubs.

« Ce n’est pas encore d’actualité, même si on le souhaite ardemment. C’est un sujet que je défends depuis longtemps, et il faut citer les Pyrénées Atlantiques, les Landes, où nos amis espagnols sont très présents, et comment leur en vouloir : c’est l’Europe et ils ont tout à faire raison de le faire. Mais je m’évertue à dire depuis de longs mois, et je continuerai à le faire autant que nécessaire… Les Girondins sont notre partenaire, ils nous accordent quand même 100 places à destination de nos bénévoles. Ils utilisent aussi nos installations techniques pour certains de leurs jeunes joueurs mais également pour Cap Girondins. On a un vrai partenariat avec les Girondins de Bordeaux indépendamment des polémiques qui ne m’intéressent pas. Mais pour revenir au maillage, oui il faut absolument réinvestir le territoire et dans les conversations qu’on peut avoir les clubs, ils nous disent tous que ce n’est pas qu’une question d’argent que leur donnent les espagnols, mais en plus de proposer des éducateurs qui viennent régulièrement dans les clubs, c’est plutôt l’amour du maillot et l’envie de se réintéresser au club phare de Nouvelle Aquitaine qu’est les Girondins de Bordeaux. Les clubs sont vraiment prêts. Après, il nous faut une dizaine de techniciens siglés Girondins de Bordeaux, qui puissent parcourir le territoire et être à la disposition des clubs lorsque ceux-ci leur disent : ‘j’ai un très bon jeune, une très bonne joueuse, il faut absolument passer la voir ou qu’on vous l’emmène aux Girondins pour le/la regarder jouer ».

Retranscription Girondins4Ever