Jean-Louis Gasset : “On a fait beaucoup d’oppositions, du ludique en allant faire un tournoi de beach soccer pour se changer un petit peu les idées. L’investissement du groupe a été total”

Jean-Louis Gasset est revenu sur le contenu de la trêve internationale pour les joueurs des Girondins de Bordeaux qui sont restés en Gironde. Le coach bordelais affichait un large sourire, laissant sous-entendre que quelque chose avait vraisemblablement changé chez les joueurs bordelais.

“Pour la première fois, on a fait une trêve internationale en ayant perdu. Donc c’était nouveau, on a eu un petit choc pendant 48 heures et après, on a fait du très bon travail. Le fait que l’on soit un groupe limité par rapport aux internationaux nous a permis d’élargir le groupe avec les jeunes du centre pour voir ce qui est en magasin pour la suite. On a fait beaucoup d’oppositions, du ludique en allant faire un tournoi de beach soccer pour se changer un petit peu les idées. L’investissement du groupe a été total. J’ai senti une concentration, une application nouvelle. Donc je pense qu’il faut traduire ça maintenant par la compétition […] Tout le monde parle dans ces périodes-là. Alain Roche est intervenu, moi je suis intervenu, Laurent Koscielny est intervenu. Même s’il manquait des joueurs, on était plus décontractés puisqu’il n’y avait pas de match, mais on a mis certaines choses à plat, pour avoir les objectifs de chacun dans la vie et pour redonner confiance à des gens qui étaient peut-être un petit peu inquiets ou en-dessous de leur valeur. Tout le monde a parlé. On a bien échangé, on a vidé un petit peu notre sac. On repart de l’avant”.

Retranscription Girondins4Ever