Yacine Adli : “Quand je pars de Paris, ce n’est pas par prétention parce que je ne joue pas assez… C’est que je sais que dans cet effectif, c’est compliqué de se faire une place”

Yacine Adli est revenu sur ses débuts en professionnels au Paris Saint-Germain. L’actuel milieu de terrain des Girondins de Bordeaux a confié qu’il n’était évidemment pas prêt à s’imposer dans cette équipe aussi jeune en Ligue 1.

« Je n’étais pas effrayé, et autour de moi j’avais des grands joueurs, donc c’était plus facile de s’intégrer et de jouer. Le PSG était Champion, donc il n’y avait plus du tout cette pression de gagner le match. Cela fait toujours quelque chose de démarrer son premier match en pro et c’était seulement de la fierté. J’ai joué comme je savais le faire, et je me suis libéré surtout […] Quand vous arrivez dans un groupe comme ça, vous êtes forcés d’être impressionnés les premiers jours. Et puis sur un exercice, une conservation, vous vous rendez compte que cela va tellement vite qu’il n’y a pas le temps d’être spectateur et de regarder tout le monde. Donc vous essayez d’être au niveau, parce qu’il faut l’être. Quand vous êtes dans des groupes de cette qualité-là, il n’y a pas le droit à l’erreur […] Je reprends une phrase qui a marqué un peu tout le monde, c’est la phrase d’Mbappé, quand il dit qu’on ne lui parle pas d’âge. Il faut voir que cette phrase, il ne faut pas se l’attribuer parce qu’en fait, on n’a pas tous les mêmes processus. A certains, il faut plus de temps, et lui quand il dit qu’il ne faut pas lui parler d’âge, il sait de quoi il parle… Lui est prêt à jouer, et est très costaud. Quand j’arrive en pro au PSG à 17 ans, je ne suis pas prêt du tout à jouer dans cette équipe-là, à être titulaire. Et quand je pars de Paris, ce n’est pas par prétention parce qu’il me faut plus de temps de jeu ou que je ne joue pas assez… C’est que je sais que dans cet effectif, c’est compliqué de se faire une place et qu’il va falloir aller s’endurcir ailleurs ».

Canal+

Retranscription Girondins4Ever