Ludovic Obraniak : “Au départ, quand je suis arrivé, il martyrisait tout le monde. Il était pire que Carlos, un méchant ! Et il y a eu un truc…”

Ludovic Obraniak, sur GirondinsAnalyse, s’est exprimé sur l’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux, Cheick Diabaté, qu’il a connu lors de son passage en Gironde.

« Il y a une évolution chez Cheick. Au départ, quand je suis arrivé, il martyrisait tout le monde. Il mettait des coups de satons à l’entrainement… Il était pire que Carlos (Henrique). C’était un méchant, un méchant ! Il mettait des savates, des semelles, c’était un truc de fou. Il ne s’excusait jamais. Et il y a eu un truc à un moment donné, je ne sais pas… je crois qu’il se sentait bien dans le groupe, il y a eu une bascule, et c’est devenu Cheick le gentil […] Je sais que les gens se sont beaucoup moqués, mais si vous regardez le nombre de minutes passées sur le terrain et le nombre de buts marqués aux Girondins, ça doit être un des meilleurs ratios… A chaque fois que je mettais un centre, je savais où ça allait finir ».

Retranscription Girondins4Ever