Marius Trésor : “Cela vient juste après le décès de Christophe Dominici et celui de Jacques Secrétin. Je me suis dit qu’il ne faisait pas bon être ancien grand sportif…”

Pour Le Club, Marius Trésor s’est exprimé sur la disparition de Diego Maradona.

“Ça fait toujours mal. Savoir qu’un gars que tu as adoré quand il était sur le terrain te quitte… Cela vient juste après le décès de Christophe Dominici et celui de Jacques Secrétin. Je me suis dit qu’il ne faisait pas bon être ancien grand sportif (sourire). Je l’ai rencontré deux fois. En 1983, lors du tournoi à Bordeaux alors qu’il jouait à Barcelone, nous les avions affrontés en demi-finale. Il y avait ce jour-là deux n°10 d’exception sur le terrain avec Alain Giresse. Nous l’avions emporté 2-0. Ce que je retiens de Maradona, c’est son 2ème but contre l’Angleterre en 1986. Pas le premier, marqué de la main, mais ce slalom… Partir du milieu de terrain, éliminer toute la défense, pratiquement toute l’équipe en fait. Personnellement, je n’ai jamais revu ça […] Pour beaucoup, il a quitté cette terre mais il n’est pas mort car c’est Dieu”.