Alain Giresse : “Quand on regarde la photo, ce n’est pas le garçon pressé ‘vite, faites-moi cette photo je m’en vais’, non…”

Sur GirondinsAnalyse, Alain Giresse est revenu sur sa rencontre avec Diego Maradona à Lescure, lorsqu’il était venu pour un match amical avec Barcelone, pour jouer contre les Girondins de Bordeaux.

« Déjà, ce n’était pas encore Maradona. En 83, le journal titre ’Maradona à Bordeaux’, et non pas Barcelone à Bordeaux… Il était jeune, mais quand même, c’était déjà quelque chose. Je me suis approché de lui, et à l’époque, en 82, la France avait montré autre chose que l’Argentine… Lui, il avait des yeux sur nous, les français, en se disant qu’ils avaient fait quelque chose qu’il aurait aimé faire (au Mondial). Bien sûr, après, il a parfaitement réussi… J’ai pu accéder à son contact. Quand on regarde la photo, ce n’est pas le garçon pressé ‘vite, faites-moi cette photo je m’en vais’, non… A la fin, ils avaient perdu, il ne s’est pas échappé. J’avais d’ailleurs marqué de la tête… A la fin, il avait pris rendez-vous, et il m’a donné son maillot […] Je ne l’ai pas su sur le moment que Diego arrive avec un accueil agréable, qu’il me cherchait, et que ça a facilité les photos et l’échange de maillot. Je ne le sais qu’après que lui avait demandé à me trouver, et c’est vrai que je n’ai pas eu besoin de courir après lui, au contraire. Il était très sollicité, et c’est vrai que je n’ai pas eu besoin, moi, de le solliciter, ça m’a facilité la tâche ».

Retranscription Girondins4Ever