Vincent Romain : “Ce sont deux personnes qui, une fois associées, ont des moyens assez importants pour investir dans un club de foot comme les Girondins”

Dans le dernier Sportcast de Sud Ouest, Vincent Romain, journaliste du média, a rappelé l’intérêt récent d’un investisseur pour le rachat des Girondins de Bordeaux, à savoir le projet mené par Pascal Rigo et son associé, un milliardaire américain dont le nom n’a pas filtré« Ce projet remonte à plusieurs mois en arrière puisqu’il y a eu des rencontres entre les investisseurs potentiels et King Street au printemps, aux mois d’avril-mai. Ce projet consistait d’abord à injecter une trentaine de millions d’euros pour prendre 40% du capital. Ces 30M€ n’auraient servi que sur le plan sportif et pour éventuellement une prise totale du club dans un second temps. Ce projet est mené par deux personnes. Pascal Rigo qui est un entrepreneur d’origine bordelaise qui a réussi aux Etats-Unis avec une chaine de boulangeries en Californie, qui a été rachetée une centaine de millions de dollars par Starbucks en 2012. Depuis, il a continué à prospérer et engranger. Et il est associé à un milliardaire américain dont le nom n’a pas filtré, mais qui a déjà investi dans le sport, notamment dans son pays. En gros, ce sont deux personnes qui, une fois associées, ont des moyens assez importants pour investir dans un club de foot comme les Girondins. King Street leur a répondu ‘soit on vous vend tout, soit on ne vous vend rien du tout’. Cela veut dire que le projet est plutôt en stand-by aujourd’hui, que c’est plutôt froid, même si les échanges entre King Street et ces investisseurs n’ont jamais été vraiment rompus, et qu’ils se poursuivent depuis de manière informelle ».

Sur le sujet, Nicolas Le Gardien a ajouté. « C’est l’interrogation, on n’a pas les sommes financières qui seraient investies. Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’il est adossé à des personnes sérieuses, qui ont une vraie surface financière. Cela ne veut pas dire que ce seraient des mécènes et des puits sans fond, mais le projet semble solide. Après, il est attaché à des personnes locales. Pascal Rigo, quand on voit les noms présents autour de lui, a essayé de rassembler différentes personnalités de la région, qui connaissent et qui sont autour du club. Il ne partirait pas complètement dans l’inconnu ».

Retranscription Girondins4Ever