Julien Bée : “Le budget du club va de nouveau être revu à la baisse, et ça commence à être inquiétant parce qu’on a l’impression que les Girondins de Bordeaux n’arrivent pas à relever la tête”

Dans le Before Lille-Bordeaux, le journaliste GoldFM, Julien Bée, a évoqué les difficultés financières à venir pour les Girondins de Bordeaux.

« C’est un nouveau gros déficit qui est prévu pour les Girondins de Bordeaux. Le budget du club va de nouveau être revu à la baisse, et ça commence à être inquiétant parce qu’on a l’impression que les Girondins de Bordeaux n’arrivent pas à relever la tête. Alors évidemment, on vit une période compliquée, il y a la crise sanitaire, les supporters ne viennent plus au stade donc les revenus sont moindres, l’incertitude des droits TV… Ça creuse un peu plus le déficit. Est-ce que ce déficit est uniquement à mettre à l’actif de cette crise sanitaire ? Je ne crois pas… Je pense qu’il y a eu aussi des problèmes de gestion. Maintenant, il y a encore beaucoup de contrats professionnels aux Girondins, et il va falloir que Bordeaux réussisse à dégraisser, ce qu’on n’a pas réussi à faire au mercato estival : il faut qu’on arrive à le faire au mercato hivernal, et aussi au prochain mercato d’été. On a l’impression qu’on n’arrive pas à se sortir de ce marasme financier. On l’avait déjà sous M6, qui remettait au pot chaque année, ce trou a toujours été là, mais GACP n’a pas aidé… L’équipe de Joe DaGrosa a fait beaucoup de mal aux comptes des Girondins de Bordeaux. Aujourd’hui, King Street paye un peu les pots cassés. On attendait, suite au rachat des parts de GACP, que King Street remette de l’argent et s’investisse. Clairement, on voit que King Street ne s’investit pas du tout dans les Girondins. Ils essayent de faire en sorte que ça vivote… On a vraiment l’impression que King Street n’est pas du tout intéressé par ce club. Il y a quand même le fait qu’ils n’aient pas envie de vendre à moindre coût car ils ont mis beaucoup d’argent. Ils veulent aussi que le club soit valorisé, le problème c’est qu’ils ne font pas en sorte qu’il gagne à nouveau au niveau de sa stature. Le club n’est plus bancable comme il l’était sous M6, le club ne vaut plus ce qu’il était. C’est un peu le paradoxe, ils ne veulent pas mettre de l’argent pour que le club aille mieux, mais en même temps ils veulent vendre plus cher… ».