Jean-Louis Gasset : “Les 5 changements laissent un petit peu plus d’optimisme”

Jean-Louis Gasset utilise très souvent l’intégralité de ses changements. Il s’agit d’une force pour l’entraineur des Girondins de Bordeaux, qui a argumenté sur le sujet en conférence de presse.

“Avant avec 3 changements, on n’en faisait 2 au bout d’une heure et le 3ème, on se disait, si je le fais et qu’il y a un problème, s’il y a un blessé, on va finir à 10. Là, on peut en faire 4 et en garder un au cas où quelqu’un aurait dans les 10 dernière minutes une blessure quelconque, pour surtout ne pas finir à 10. Ça permet déjà de concerner le groupe et ça c’est très important parce que la majorité du temps, vous changez les joueurs offensifs. Des fois, vous ne les disposez pas de la même manière, ça peut embrouiller l’adversaire. Selon le score, ou vous faites du poste pour poste, ou vous prenez des risques. C’est le résultat qui conditionne les changements. Mais dans des répétitions comme ça, à 3 matches en 8 jours, on va jouer 3 fois… Là on joue mercredi alors qu’on a joué dimanche. La récupération est difficile. On est obligé de changer le programme de la semaine, on va faire un entraînement cet après-midi (mardi), on va faire un petit entraînement demain matin pour voir quels sont les joueurs qui ont récupéré. Les 5 changements laissent un petit peu plus d’optimisme”.

Retranscription Girondins4Ever