Marc Planus : “Pourquoi Bordeaux c’était mieux avant ? Un grand Président, c’est ce qui donne le tempo d’un club”

(Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)

Marc Planus a donné ce ressenti sur la question : “Pourquoi Bordeaux, c’était mieux avant ?”. L’ancien défenseur central des Girondins de Bordeaux parle notamment de la différence de présidence.

« Les générations ont changé. Les personnes qui dirigent aussi ont changé. Un club, ça part d’un Président. J’ai eu la chance d’être arrivé sous l’ère Bez et d’avoir continué sous l’ère de Jean-Louis Triaud. Il y a eu un intermède avec Afflelou assez court. J’ai eu des grands Présidents. Et un grand Président, c’est ce qui donne le tempo d’un club. Même si Jean-Louis Triaud ce n’était pas son propre argent qui était en jeu, il le gérait comme tel, il n’y avait personne au-dessus lui disant de faire telle ou telle chose. Lui, il était là au quotidien, il savait ce qui se passait, si les joueurs étaient bien ou pas. Jean-Louis Triaud a toujours géré ce club en bon père de famille, comme l’avait fait Claude Bez aussi même si on peut lui faire des reproches sur certaines choses. Je suis fier d’avoir connu le football avec des Gervais Martel, des Jean-Michel Aulas, Louis Nicollin… C’est ce qui faisait le foot. Qu’est-ce qu’il reste de Nantes, de Lens, de Monaco ? Heureusement qu’il y a encore des Montpellier, Lyon… Mais le foot, c’est général. C’était mieux avant à Bordeaux mais c’était aussi mieux avant dans beaucoup de clubs »

Telefoot

Retranscription Girondins4Ever