Daniel Riolo : “Longuépée, il était au ticketing du PSG… Promotion, Président à Bordeaux. Tu imagines, tu laves les chiottes au PSG, et tu deviens Président à Toulouse…”

Daniel Riolo s’est exprimé sur les propos du Président de l’OM, Jacques-Henri Eyraud, faisant un parallèle avec les Girondins de Bordeaux. Ce dernier expliquait récemment qu’au sein de l’Olympique de Marseille, il y avait trop de salariés supporters du club, et que cela pouvait être un danger : « J’ai été frappé de voir que 99% des collaborateurs étaient marseillais. Je pense que c’est un danger et un risque ». Evidemment, le consultant et journaliste RMC a immédiatement pensé à Frédéric Longuépée, qui a fait venir de nombreuses personnes extérieures au club, tout en “faisant partir” certains salariés amoureux du FCGB.

« Comment croire aussi peu au professionnalisme des gens… Tu les prends pour des demeurés envahis par la passion. Donc le cuistot, au self, il va te rater ton steak après deux défaites d’affilée ? La secrétaire va tomber dans l’escalier ? Bien sûr que c’est ce que Longuépée a fait à Bordeaux, il a fait migrer les parisiens au club. Il ne veut pas comprendre que ce n’est pas une entreprise comme une autre… Il y a un paramètre passion que tu dois, certes contrôler pour ne pas qu’il te déborde et qu’il t’envahisse, mais il est nécessaire pour faire avancer l’entreprise. Tu es responsable d’un club, dans une ville, où les gens qui supportent le club ne peuvent pas travailler pour le club. Et où ils estiment que les gens qui travaillent pour le club sont des chanceux. Eux, tout ce qu’ils peuvent faire, c’est déléguer un bout de leur cœur et de leur passion aux gens qui y travaillent : joueurs, dirigeants et salariés. C’est comme si tout le peuple marseillais leur déléguait une partie d’eux-mêmes, de leur passion. Et toi tu veux qu’ils fassent ça, à des salariés qui ne sont pas marseillais ou qui ne vont pas partager cet engouement ? Et tu les méprises en disant que s’il n’y a pas les résultats, ils vont devenir nuls sur leur lieu de travail… […] Longuépée, il travaillait au ticketing au PSG… Promotion, nouveau Président à Bordeaux. Tu imagines, tu laves les chiottes au PSG, et tu deviens Président à Toulouse, si tu fais des proportions comme ça… Ce n’est pas possible, tu te dis qu’à certains postes dans un club, ils doivent être un peu les gardiens du temple… ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever