Jean-Louis Gasset : “Les blessés nous manquent, franchement. Mais les mecs qui font la gueule, quand ils ont l’occasion de jouer, qu’ils me donnent tort !”

Jean-Louis Gasset, après la défaite des Girondins de Bordeaux à Reims, s’est refusé de faire le bilan, la mi-saison n’étant pas terminée. Cependant, l’entraineur bordelais pointe du doigt les joueurs qui veulent avoir du temps de jeu, mais qui ne saisissent pas leur chance.

« Il ne faut surtout pas faire de bilan de la première partie de saison. Il reste deux matches, six points en jeu. Si on tourne à 25 points, fois deux ça fait 50, et vous finissez douzième. Aujourd’hui, oui, c’est la place de Bordeaux. Quand vous êtes cycliques, cela veut dire un coup sur deux, ou deux coups sur quatre. On ne fait que ça… On n’arrive pas à être réguliers, à enchainer. On n’y arrive pas. Quand vous partez de l’équipe de Strasbourg, vous vous dites que c’est l’équipe qui a donné confiance, satisfaction. Donc vous faites confiance aux joueurs. Il y a deux suspendus, d’accord. Après, c’est vrai que les blessés nous manquent, franchement. Koscielny, Otávio, Kalu… Ça fait un par ligne. Mais on ne peut pas se retrancher derrière ça. Les mecs sont dans le groupe, quand ils ne jouent pas ils font la gueule… Donc quand ils ont l’occasion de jouer, il faut qu’ils me donnent tort. C’est ça… Il faut arriver à rentrer cette mentalité de gagnants. Ce sera en 2021 mon leitmotiv, de leur faire passer ça ».

Retranscription Girondins4Ever